Menu

Les adieux à la Reine


Les Adieux à la Reine
est un film de Benoît Jacquot sorti en 2012 en France.
Il s'agit d'une adaptation filmique du roman de Chantal Thomas.

Le film a reçu le prix Louis-Delluc du meilleur film de l'année 2012,
et trois César en 2013, ceux des meilleurs décors,
costumes et de la meilleure photographie.



Synopsis

En 1789, à l’aube de la Révolution, Versailles continue de vivre dans l’insouciance et la désinvolture, loin du tumulte qui gronde à Paris. Quand la nouvelle de la prise de la Bastille arrive à la Cour, le château se vide, nobles et serviteurs s’enfuient… Mais Sidonie Laborde, jeune lectrice entièrement dévouée à la Reine, ne veut pas croire les bruits qu’elle entend. Protégée par Marie-Antoinette, rien ne peut lui arriver. Elle ignore que ce sont les trois derniers jours qu’elle vit à ses côtés.




• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

Casting

Sidonie Laborde ๑ Léa Seydoux
Marie-Antoinette ๑ Diane Kruger
Gabrielle De Polignac ๑ Virginie Ledoyen
Louis XVI ๑ Xavier Beauvois
Honorine ๑ Julie-Marie Parmentier
Jacob Nicolas Moreau ๑ Michel Robin
Madame Campam ๑ Noémie Lvovsky
...


• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

Mon avis

Il faut croire que ça devient un rituel, la semaine du 14 juillet : je poste une chronique de film sur Marie-Antoinette... De quoi lui en faire perdre la couronne (et la tête en même temps) !


Aujourd'hui il sera donc question du film français Les Adieux à la Reine (et non, les Adieux DE la Reine, comme on peut parfois le lire). C'est important car cela fait une différence. Ce n'est pas Marie-Antoinette qui fait ses adieux, en tout cas ce n'est pas de cela qu'il est question, mais plutôt des adieux que lui fait Sidonie Laborde, sa lectrice.


Je ne parle pour ainsi dire jamais de films français sur le blog, et en repensant à mon visionnage des Adieux à la Reine, je me rappelle très bien pourquoi... Je n'aime vraiment pas cette fameuse et inoubliable "french touch", qu'ont les films historiques français, se déroulant en France... Les films sont lents, plats et souvent très froids. Je trouve qu'il y a un arrière goût de malsain et d'amertume dans les actes des gens... et puis entre nous, on a l'impression que les protagonistes passent leur temps à faire la gueule ! Voilà c'est dit et je le trouve, sincèrement. Dans ce film encore, Léa Seydoux joue le rôle d'une fille qui se prend beaucoup trop au sérieux. Alors oui, je suis pas bête, il est question de la Révolution, qui n'était pas du tout une bonne période pour cette classe sociale, mais bon, je voulais simplement vous expliquer ce qui me dérange dans l'ambiance générale de la plupart des films français.


Les costumes et les plans de Versailles sont vraiment très agréables. On aime découvrir un peu plus de la vie des courtisans de la cour et leur lieu de vie (beaucoup trop rare à mon goût dans les autres films). Le choix des acteurs est très bien fait également... 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Envie de remonter le temps ?

Disclaimer

Dans mes articles, je vous donne mes humbles impressions personnelles sur les films et séries historiques que j'ai pu voir. Cela n'engage que moi et c'est avec grand plaisir que j'attends de vous lire en commentaire que votre avis aille dans le même sens que le miens ou diffère.