24 nov. 2017

A Promise


A Promise (Une Promesse en VF) 
est un film de Patrice Leconte sorti en 2013 en France.
Il s'agit d'une adaptation filmique du roman
Journey into the Past
de Stefan Zweig.



Synopsis

Allemagne, 1912. Un jeune diplômé, d’origine modeste, devient le secrétaire particulier d’un homme âgé, patron d’une usine de sidérurgie. L’état de santé du patron se dégrade et lui impose de rester à domicile. Il y accueille le jeune homme pour travailler. L’épouse du patron est une femme de trente ans, belle et réservée. Le jeune homme s’éprend d’elle, sans oser révéler ses sentiments. Dans le huis-clos de la demeure, couve cette passion amoureuse, sans geste ni parole, tout en regards et en silences. Brusquement, le patron décide d’envoyer son protégé au Mexique, afin d’y superviser l’exploitation de mines de fer. L’annonce de ce départ provoque chez l’épouse une réaction désespérée. Le jeune homme réalise qu’il est aimé d’elle, lui aussi, en secret. Mais la présence du mari malade interdit à leur amour de s’accomplir ici et maintenant. L’épouse fait une promesse : au retour du jeune homme, dans deux ans, elle sera à lui.


• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

Casting

Lotte Hoffmeister ๑ Rebecca Hall
Friederich Zeitz ๑ Richard Madden
Karl Hoffmeister ๑ Alan Rickman
Otto Hoffmeister ๑ Toby Murray
Anna ๑ Shannon Tarbet
Frau Herann ๑ Maggie Steed 


• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

Mon avis

En lisant le synopsis je me suis dit, en soupirant, qu’encore une histoire d’amour impossible pendant la première guerre mondiale, c’était bien du vu et revu… J’ai donc commencé à regarder le film, sans grandes convictions, par principe (et têtes d’affiche obliges).

Maintenant que j’ai vu le film, je peux vous le dire, ce n’est pas une histoire d’amour « à la guerre »… Nos deux protagonistes sont allemands, et le film commence avant la déclaration de la première guerre mondiale. Aucun parti pris dans ce film, pas de soldats boueux sur le front risquant leurs vies, rien que des plans de grande maison bourgeoise ou petit appartement modeste (et un tout petit aperçu de drapeaux nazis dans les rues pour contextualiser tout de même)… C’est vraiment rare de trouver un film nous donnant un aperçu de la vie que pouvaient avoir des allemands aisés pendant la guerre, Monsieur et Madame Tout-le-monde, subissant les inconvénients d’une guerre qu’on leur impose également… 


J’ai finalement assez aimé l’histoire et ce qu’elle illustre. Au départ, nous suivons Friederich… puis à la fin du film c’est Lotte que nous suivons sans avoir de nouvelle de notre premier compagnon ! Et si, au final, c’était simplement l’amour que nous suivions ? Friederich porte en lui un amour qu’il offre petit à petit à Lotte, par le temps passé ensemble et la complicité naissante puis la passion qui les animera… en partant d’Allemagne c’est à Lotte qu’il laissera tout cela, en souvenir de lui, telle la promesse qu’il lui a faite. Nous, voyeur de leur histoire, nous restons avec Lotte, son espoir en poche (qu’elle porte d’ailleurs sous les yeux) à attendre après un retour beaucoup plus long que prévu… 

En définitive, ce film est une belle histoire d’amour et il porte très bien son titre. Je vous le conseille vraiment si vous êtes fleur bleue comme moi… 

Myam StramGram
Le petit mot de la fin

Te voilà au bout de cet article ! J'éspère que le contenu t'a plu. N'hésite pas à me laisser un petit mot dans les commentaires plus bas, pour me donner ton avis et me conseiller des films et séries que tu as aimé ! à bientôt :)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire