août 18, 2017

Silk

Silk (Soie en VF) est un film de François Girard sorti
en août 2009 en France. Il s'agit d'une adaptation filmique du roman
éponyme d'Alessandro Baricco paru pour la première fois en 1996.



Synopsis 

Années 1860, une maladie ravage les élevages européens de vers à soie. Même les œufs de provenance aussi lointaine que l'Inde et l'Afrique sont infectés, et le commerce entier de la soie en Europe semble condamné. Hervé Joncour, un jeune officier tout juste marié à sa femme dévouée, Hélène, est chargé par les éleveurs de Lavilledieu d'une périlleuse mission : il doit se rendre en secret au Japon, l'île fermée aux étrangers, qui produit la plus belle soie du monde pour y acheter des œufs sains et les ramener en France avant leur éclosion...


• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

Casting


• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

Mon avis

Soie est un film "à festival". D'ailleurs il a été présenté au Festival International du Film de Toronto en 2007. Le genre de film où le spectateur doit être actif et non pas se laisser porter passivement, non, il doit penser à ce que pourrait penser le personnage parce qu'on ne le fera pas à sa place. Les sentiments et les émotions ne sont pas explicites et même les moments où la voix de Hervé parle on ne sais pas trop s'il nous raconte tout ça par regret, ou parce qu'il est mort (pourquoi pas) ou parce que je ne sais quoi d'autre encore... Ce que j'entend pas là c'est que tout le long du film on attend quelque chose de plus à ce qui est en train de se passer. Tout reste en suspend, et les scènes manquent de profondeur. On aimerait aimer ou détester des personnages mais malheureusement aucune émotion ou sentiment ne se créent malgré les scènes se succédant. Quand un malheureux événements arrive, je n'ai même pas ressenti de compassion ou de tristesse pour les personnages. D'ailleurs les personnages ne sont pas charismatiques du tout. On ne sait pas où ils veulent en venir et on se demande si eux-mêmes le savent ! J'ai trouvé le film long... et la fin assez logique et sans surprise. Vraiment pas un coup de cœur du tout, et heureusement que Keira Knightley était au casting car je pense que je ne serais pas allée jusqu'au bout sinon...

1 commentaires:

  1. Oh oui tiens merci de m'avoir fait regardé ce film ;) (c'était ironique)

    C'est vraiment pour mettre répertorier ce film sur ton blog que tu as rédigé un article.

    Parce que franchement on pourrait l'oublier sans problème :P

    non plus sérieusement, je rejoins ton point de vue, c'est un film sans vie sans émotion, on croit des scènes
    qui n'arrivent jamais. C'est bien dommage

    Léa

    RépondreSupprimer

Guide de recherche

Acteurs

Un petit aperçu de certains acteurs et actrices (que j'aime beaucoup) récurrents dans les period dramas...

Abécédaire

Ici sont classées toutes les chroniques du blog par ordre alphabétique (pratique hein ? ^^)

Coups de ♡

Vous retrouverez ici mes films et séries coup de coeur, que je vous conseille vraiment de voir...

image
Mais au fait,

tu peux m'appeler Myam !

Grande amoureuse de l'Histoire et des vieilles pierres qui ont vu défiler et vivre des têtes couronnées. Je suis également une cinéphine et c'est tout naturellement que ma préférence se porte sur des films et séries à caractère historique.

Si, comme moi, vous êtes toujours à la recherche d'un bon film d'époque à regarder un soir, ou encore une série qui vous permettrait de remonter le temps et vous perdre dans le froissement des robes de ladies, vous êtes au bon endroit ! Vous voilà dans mon petit repère virtuel où j'aime partager avec vous mes impressions sur les films et séries historiques que je regarde. Elizabeth Bennet, Jane Eyre ou encore Anna Karenine ont beau être âgées de plusieurs centaines d'années, laissez moi vous montrer que ces dames ne sont pas si ringardes qu'on pourrait le penser !