13 oct. 2017

The Danish Girl


The Danish Girl est un film de Tom Hooper
sorti en janvier 2016. Il s'agit d'un film biopic concentré
sur Einar Wegener, premier transsexuel de son temps.



Synopsis

The Danish Girl retrace la remarquable histoire d'amour de Gerda Wegener et Lili Elbe, née Einar Wegener, l'artiste danoise connue comme la première personne à avoir subi une chirurgie de réattribution sexuelle en 1930. Le mariage et le travail de Lili et Gerda évoluent alors qu’ils s’embarquent sur les territoires encore inconnus du transgenre. (source)

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

Casting

Einar Wegener / Lili Elbe ๑ Eddy Redmayne
Gerda Wegener ๑ Alicia Vikander
Ulla ๑ Amber Heard
Hans Axgil ๑ Matthias Schoenaerts
Henrik ๑ Ben Whishaw

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •
Mon Avis

J’ai toujours préférées les histoires inspirées de faits réels, aux fictions. The Danish Girl n’a pas été une exception. Alors que beaucoup de personnes ont trouvé le film « bizarre » ou « particulier » (ce qui est juste), moi justement, c’est le côté vraisemblable des faits qui m’a fait apprécier le film. S’il s’agissait d’une fiction, je n’aurais certainement pas apprécié ce film, d’ailleurs… De l’ouverture d’esprit et du respect, voilà ce qu’il était nécessaire d’avoir pour comprendre The Danish Girl.


J’ai vraiment été marquée par le jeu d’acteur des deux personnages principaux. Eddy Redmayne et Alicia Vikander, sont remarquables. On ne ressent aucune caricature ni demie mesure dans ce rôle d’homme qui découvre la femme qu’il a d’enfouie au fond de lui depuis toujours. Ses mimiques et son comportement qui changent progressivement, ses paroles également sont vraiment bien choisis et interprétés. Eddy Redmayne est très bon dans ce rôle complexe mais on peut également comprendre et ressentir tout ce que sa femme Gerda, éprouve au fil du film. Elle l’aime vraiment et sincèrement de tout son cœur. C’est beau et très difficile pour elle ce qu’elle vit. Elle aime son époux et veut l’aider du mieux qu’elle peut à ce qu’il se sente mieux, mais d’un autre côté, elle est tiraillée par la perte de l’homme qu’elle aime, d’ailleurs elle le dit plusieurs fois « rend moi mon mari ! ». Plus elle lui vient en aide, plus elle le perd mais plus elle est soulagée qu’il se sente mieux. Ce film est un dilemme psychologique dont les deux personnages du couple principal vivent une même situation de leurs points de vue respectifs et souffrent de choses différentes. Plus je vois de films dans lesquels joue Alicia Vikander, plus j’apprécie le talent de cette jeune actrice encore bien trop méconnue du grand public !

C’est un bon film, à mon goût, parce que j’ai réussi à comprendre et ressentir les émotions des différents personnages. Mais je comprends totalement que ce genre de film ne plaise pas à tout le monde, c’est assez spécial.


J’aimerais également vous parler des décors, costumes et accessoires vraiment recherchés pour ce film. Les décors tout d’abord, qui évoluent entre leur appartement/atelier au Danemark très épuré et leurs costumes correspondant à la mode danoise de l’époque également et puis, ce changement en arrivant à Paris. Les années passent doucement, mais passent quand même et on le ressent. Gerda change de coiffure, de style vestimentaire pour un style beaucoup plus parisien des années folles. Les décors sont bien choisis, je pense notamment au cabinet dans lequel Gerda retrouve le marchand d’art, ami d’enfance de son époux. Pour ce qui est des instruments de chirurgie qu’on peut apercevoir dans la clinique allemande où Lili va se faire opérer, j’ai trouvé vraiment minutieux ces recherches de matériels que les chirurgiens pouvaient utiliser à cette époque. Tous ces petits détails forment un ensemble très esthétique et vraisemblables.

   

Lire l'article
2 commentaires
Partager sur

6 oct. 2017

The Paradise


The Paradise (Bienvenue au Paradis en VF) est une série de BBC
diffusée initialement à la télévision britannique en 2012,
vous pouvez la visionner sur Netflix aujourd'hui.
Cette série est divisée en 2 saisons se partageant 16 épisodes au total.
Le thème est inspiré du roman Au Bonheur des Dames,
du très célèbre Emile Zola.

Synopsis

Sont narrées la vie et les amours de gens dont le travail est lié au premier grand magasin du nord de l’Angleterre : The Paradise. Le propriétaire, John Moray, veuf et fils de marchands de tissus, a développé sa petite boutique jusqu'à dominer la grande rue au détriment des petits commerçants. De la petite ville de Peebles arrive Denise Lovett, dont l'oncle est justement un petit commerçant luttant pour sa survie. Embauchée au Paradise, Denise Lovett est de plus en plus considérée par John Moray comme l'étoile montante de son enseigne, au grand dam de Miss Audrey, la chef des rayons de mode féminine, et de Clara, une vendeuse. John Moray est financièrement dépendant de Lord Glendenning, dont la fille Katherine est déterminée à se marier avec le patron du grand magasin et voit donc en Denise Lovett une menace. (source)

   

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

Casting

Denise Lovett ๑ Joanna Vanderham 
John Moray ๑ Emun Elliott 
Katherine Glendenning ๑ Elaine Cassidy 
Miss Audrey ๑ Sarah Lancashire 
Tom Weston ๑ Ben Daniels 
Clara ๑ Sonya Cassidy


• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

Mon avis

J’ai découvert cette série de la BBC sur Netflix il y a quelques temps (quelle mine d’or ce cher Netflix !). Attirée par ces images colorées, ces demoiselles toutes pimpantes, ces sourires, cette ambiance digne d’une fourmilière… Le Paradis est un grand magasin révolutionnaire pour l’époque, dont on peut voir les traces dans nos centres commerciaux d’aujourd’hui encore. Inspirée par l’esprit du roman de Zola, cette petite série est très marquée par la « touche BBC » si vous voyez ce que je veux dire. Chaque épisode a son intrigue et un même fil conduit le tout. 


La première saison nous présente les personnages et le rôle de chacun dans cette grande machine. On voit venir certaines intrigues facilement, d’autres auxquelles on ne penserait pas tout de suite font leur entrée et cette première saison est déjà avalée. On ne voit pas les épisodes passer, c’est très facile à regarder, agréable et distrayant. Jolis décors, beaux costumes colorés et musique en harmonie avec le reste. On se surprend même à trouver le prénom Denise moderne et sexy (je salue toutes les Denise qui passeront par ici, si tenté qu’il y en ait un jour) ! On ressent vraiment que cette première saison aurait pu être la seule de la série car la fin laisse sous-entendre qu’on pourrait laisser nos protagonistes ainsi, et deviner la suite à notre convenance. 


Je dois avouer avoir un peu moins aimée la deuxième saison, même si elle reste dans le même jet que la première. Les personnages ont évolués mais pas forcément dans le même sens que dans la première saison. Nouvelles intrigues, nouveaux personnages et nouveau fil conducteur général de la saison. La fin, comme pour la précédente saison, laisse sous-entendre qu’une suite serait possible, mais qu’on peut très bien s’arrêter là. C’est d’ailleurs ce second choix qu’à fait la BBC en décidant de stopper la petite série après cette seconde saison. Je suis plutôt triste, j'aurais pu regarder encore quatre saisons d'affilé ! :)



• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •


Lire l'article
4 commentaires
Partager sur

29 sept. 2017

The Painted Veil


The Painted Veil (Le Voile des Illusions en VF) 
est un film de Jon Curran sorti en mars 2007
en France. Il s'agit d'une adaptation filmique du roman 
La Passe Dangereuse de John Curran.


Synopsis

Londres, 1920. Après un mariage trop vite accepté pour convenances sociales, Kitty part avec son mari, Walter, médecin bactériologiste, pour vivre à Shanghai où il doit mener des recherches. Rapidement, la jeune femme tombe amoureuse d'un autre homme. Lorsque Walter découvre l'adultère dont il est victime, il promet à Kitty de lui accorder un divorce qui ne mentionnera pas son infidélité et lui conservera ainsi une réputation sans tache, si son amant quitte sa femme pour l'épouser. Walter sait que cet homme place sa carrière avant ses nombreuses conquêtes féminines... Abandonnée par son amant, brisée, Kitty accompagne son mari dans une région où une épidémie de choléra balaie les populations et où les guerres locales font rage... (source)

 • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

Casting

Kitty Fane ๑ Naomi Watts 
Walter Fane ๑ Edward Norton
Charlie Townsend ๑ Liev Schreiber
Mary ๑ Sally Hawkins
Waddington ๑ Toby Jones
La mère supérieure ๑ Diana Rigg


• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

Mon avis

J’ai l’habitude de regarder d’avantage de films se déroulant dans des décennies plus lointaines que le XXème siècle, pourtant, ces derniers temps, j’ai tendance à choisir de vous présenter des films de ce siècle… Allez savoir pourquoi ! Le Voile des Illusions est un titre très poétique pour un film très morose. Je ne vais pas trop approfondir ma petite critique pour ne pas vous en « dévoiler » (c’est le cas de le dire, ah ah) plus qu’il ne le faudrait, afin de vous garder un peu d’intérêt pour ce film, le synopsis en dit déjà beaucoup.


Je n’ai d’abord pas aimé le personnage de Kitty. Trop sûre d’elle et se surestimant tellement… Le « Voile des Illusions » est certainement ce qu’elle a devant les yeux car, à trop rêver et parfaire l’idée du mariage, elle a préférée fuir vers quelqu’un qui la traitait comme elle l’aurait voulu. Enfin, ce n’est que le sentiment qu’elle avait. Elle se rend compte grâce au temps et aux événements qu’il faut parfois laisser le temps aux choses de se faire, aux personnes d’apprendre à se connaître d’avantage pour enfin voir la vérité et la comprendre. Alors qu’on pense le film sur la voie d’une fin heureuse, tout peut encore basculer

Lire l'article
4 commentaires
Partager sur

22 sept. 2017

Château de Vaux-le-Vicomte, une impression de Versailles


Les personnes qui me suivent sur Instagram le savent (normalement ahah !) je suis une dingue de châteaux et vieilles pierres plus généralement. Je visite plusieurs châteaux par an... J'adore ça ! Dernièrement je fouillais dans mon disque dur externe et je suis retombée sur le dossier de photos prises l'année dernière lors d'une excursion au Château de Vaux-le-Vicomte. J'ai eu envie de vous en montrer quelques-unes et d'en profiter pour vous parler un petit peu de l'histoire de ce Château et de son lien avec la série Versailles...!

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
.✧ Disclaimer ✧.
Comme vous pouvez vous en douter, je ne suis pas historienne (ça serait trop beau !) et les informations que je donne sur le château ou la série sont le fruit de mes petites recherches sur internet. Je choisi mes sources les plus fiables possibles, mais je ne suis pas à l'abris de faire des erreurs, donc pas la peine de vous énerver en commentaire, un petit mot justifiant mon erreur et je corrigerai cela très vite :) et c'est valable pour tous les articles du blog d'ailleurs... Merci par avance !
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
Le château de Vaux-le-Vicomte fut celui de Nicolas Fouquet, qui n'était rien de moins que le surintendant des finances de Louis XIV. Très fier de sa modeste demeure (hein) Fouquet organisa le 17 août 1661 son inauguration lors d'une somptueuse fête, à laquelle le roi était bien entendu invité. Feux d'artifice, festin, pièce de théâtre de Molière... cette fête était si parfaite et le château si magnifique que Louis XIV, jaloux, fit mettre Fouquet en prison trois semaines plus tard pour une excuse bidon telle que détournement de fonds. Nicolas Fouquet fût arrêté par d’Artagnan, capitaine des mousquetaires et passa le reste de sa vie en prison... Voilà ce qui en coûte à celui qui oserait faire de l'ombre au soleil ! Le roi décida d’agrandir le château de Versailles, peu de temps après et pour cela, il s’entoura des mêmes artistes qui avaient construit Vaux-le-Vicomte : l’architecte Louis Le Vau, le paysagiste André Le Nôtre et le décorateur Charles Le Brun.

http://www.vaux-le-vicomte.com/
Le château est si beau et bien entretenu (aujourd'hui par la famille Vogüé) qu'il fut présent dans de nombreux films. En effet, son mobilier et style d'époque que les propriétaires ont pris soin de conserver ou rassembler au fil des décennies offrent des décors sublimes pour les films historiques. Saviez-vous que, par exemple, le film Marie-Antoinette a été tourné en grande partie ici ou encore que de nombreuses scènes de la série Versailles, dont je vous parlais la semaine dernière, ont été tournées ici ? Un choix motivé par les décors et mobiliers de Vaux-le-Vicomte, qui datent réellement du XVIIe siècle, contrairement à ceux du château de Versailles, qui ont évolués au cours du temps. Lors de ma visite au château, j'ai tenté de regarder tout autour de moi pour chercher un indice ou ce qui me faisant penser à certaines scènes de la série... Je vous ai trouvé sur internet quelques photos (parfois de qualité douteuse, sorry) de scènes tournées à Vaux-le-Vicomte. 

Pour commencer, la chambre du roi



 La salle à manger rouge :



 Mais surtout, celle qui je pense, on voit le plus : le hall du château, utilisé ici comme une salle polyvalente, une galerie...





Je vous invite maintenant à faire un petit tour du côté des photos que j'ai pu prendre... La qualité n'est pas folle, loin de là, mais je n'avais que mon smarthphone sous la main ;)













Vous voilà arrivez au bout de toutes ces photos. J’espère que ce petit article, avec quelques photos personnelles, vous aura plu. J’essaie de varier un petit peu plus le sujet et la forme des articles, donc n'hésitez pas à me donner votre avis :) 

Lire l'article
4 commentaires
Partager sur