Menu


L'échange des Princesses 
est un film de Marc Dugain sorti en 2017 en France.
Il s'agit d'une adaptation filmique du roman
du même nom de Chantal Thomas publié en 2013.


Synopsis

1721. Une idée audacieuse germe dans la tête de Philippe d’Orléans, Régent de France… Louis XV, 11 ans, va bientôt devenir Roi et un échange de princesses permettrait de consolider la paix avec l’Espagne, après des années de guerre qui ont laissé les deux royaumes exsangues. Il marie donc sa fille, Mademoiselle de Montpensier, 12 ans, à l’héritier du trône d’Espagne, et Louis XV doit épouser l’Infante d’Espagne, Anna Maria Victoria, âgée de 4 ans. Mais l’entrée précipitée dans la cour des Grands de ces jeunes princesses, sacrifiées sur l’autel des jeux de pouvoirs, aura raison de leur insouciance… (source)



• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

Casting

Louise Elisabeth ๑ Anamaria Vartolomei
Anna Maria Victoria ๑ Juliane Lepoureau
Louis XV ๑ Igor Van Dessel
Don Luis ๑ Kacey Mottet Klein
Madame de Ventadour ๑ Catherine Mouchet
Philippe V ๑ Lambert Wilson
Philippe d'Orléans ๑ Olivier Gourmet
...


• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

Mon avis

Ce film est vraiment très interessant. Il relate une partie de l'histoire de France assez peu connue et peu commune. J'ai vraiement apprécié découvrir ces personnages clés, acteurs d'une situation assez particulière telle que celle-ci. Cela nous apprend beaucoup de choses sur l'arrivée au pouvoir et le début du règne de Louis XV.


A l'heure où la série Versailles nous montre une coure du roi Soleil en pleine effervescence, la création d'un palais où règlent vie, faste et débauche, toute matière à se faire voir, nous voici plongés quelques années après la disparition de Louis XIV. A Versailles règne non plus le soleil mais plutôt l'astre mort qu'est la lune... J'ai aimé cependant, retrouver la Palatine, présente dans ce film, représentant, comme elle le dit si bien elle-même, une âme survivante du grand siècle. Sinon, reste de cette époque dorée, que les fantômes des fameuses têtes péruquées et mouchetées. L'ambiance est vraiment particulière où règne la mort, tournant autour des survivants. On imagine tout à fait les personnages, sur une corde, en équilibre, à tenter de rester debout et en vie, alors que la mort les attend, à la moindre perte d'équilibre...



Je n'ai pas tellement l'habitude de parler de films français sur le blog, vous l'aviez peut-être remarqué ? Ce n'est pas par aversion catégorique pour ces films, mais simplement par goût un peu moins présent pour ces derniers. En effet, je ne suis pas vraiment attirée par les réalisations françaises mais plutôt par les anglaises et américaines. En France, dans certains films, on a fait le choix de scènes sans musique, de longs silences, pour donner un caractère plus réel aux situations. Cela fonctionne très bien et effectivement, la "vraie vie" ressemble d'avantage à cela, mais cela rend le film moins attrayant à mes yeux (et oreilles). Ce n'est vraiment qu'une question de goût et je comprends totalement que des personnes aiment ce genre de réalisations, à l'inverse de moi... 



0


Poldark est une série adaptant une série de romans de Winston Graham.
Créée par Debbie Horsfield et diffusée initialement sur la chaîne britanique BBC 1,
la première saison fut disponible sur Netflix pour la première fois en France en 2016.


Synopsis

Les Cornouailles, en Angleterre, vers la fin du 18ème siècle. Ross Poldark revient de la guerre d'Indépendance américaine pour retrouver sa bien-aimée, mais il ne trouve qu'un monde en ruine : son père est mort, la mine familiale fermée et sa compagne s'est engagée à épouser son cousin. Heureusement pour Poldark, rien n'est perdu... (source)


• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

Casting

Ross Poldark ๑ Aidan Turner
Demelza Poldark ๑ Eleanor Tomlinson
George Warleggan ๑ Jack Farthing
Elizabeth Warleggan ๑ Heida Reed 
Dwight Enys ๑ Luke Norris
Caroline Penvenen Enys ๑ Gabriella Wilde 
Drake Carne ๑ Harry Richardson 
Sam Carne ๑ Tom York 
Morwenna Whitworth ๑ Ellise Chappell
Ossie Whitworth ๑ Christian Brassington
Prudie ๑ Beatie Edney
...


• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

Mon Avis

Quel changement depuis la dernière saison ! Changement en bien cette fois... Le visionnage de cette quatrième saison m'a vraiment plu, je ne l'ai pas vue passer. Une chose est sûre, comparée à la précédente, cette saison m'a réconciliée avec la série... Je vais tenter de m'exprimer sans pour autant en dire trop sur ce que contient cette saison, si jamais vous ne l'avez pas encore vue ou finie...


J'ai été réellement surprise par les différents événements survenus tout au long de la saison. Des joies, des peines, des disparitions auxquelles on ne s'attend pas : vraiment un beau panaché et bien répartis au fil des épisodes. Je reproche aux séries parfois de se contenter de nous faire miroiter pour envoyer le paquet lors du dernier épisode, mais là, bon même s'il y a un season final digne de ce nom tout de même, on est tout de même servis par les péripéties ! Bon point pour cette saison !


Enfin un peu de bon sens dans la tête de Ross et d'Elizabeth... enfin, non, il y en a surtout dans celle d'Elizabeth car Ross est encore beaucoup trop tête de mule et obstiné pour resté tranquillement à sa place, avec sa petite famille ! Mais au moins il se remet en question, et ça, ce n'était pas gagné venant de lui... Du coup, il remonte dans mon estime ainsi que cette pauvre Elizabeth.


Pour ceux qui auraient visionné la saison jusqu'à la fin : Je l'avoue, pourtant on me l'aurait dit à la fin de la saison précédente, je ne l'aurai pas cru, j'ai versé ma petite larme devant le dernier épisode. J'ai tellement envie de secouer George (comme la plupart des gens je pense) ! Bon et puis cette pauvre Elisabeth quand même... Au moins ses trois prétendants lui auront tous glissé une brioche dans le four chacun leur tour ;) (quoi ? je vous choque ? C'est pourtant vrai non ? ^^)


Et puis, je ne remercierais jamais assez les créateurs de la série de nous laisser à l'écran le couple parfait Enys, qu'on ne se lasse pas de contempler dans chacune de leurs scène ! Sincèrement, quand ils apparaissent à l'écran, on ne ressent qu'amour envers eux. J’espère qu'il ne leur arrivera rien par la suite, on ne peut leur souhaiter que du bon à ces deux tourtereaux... 


2


Mary Shelley est le premier film en langue anglaise
de Haifaa Al Mansour sorti en 2018 en France, uniquement en VOST.
Il s'agit d'un biopic sur la jeune écrivaine Mary Shelley
dont la première oeuvre fut Frankenstein ou
le Prométhée moderne
 alors qu'elle n'avait que 18 ans...



Synopsis

En 1814, Mary Wollstonecraft Godwin entame une relation passionnée et scandaleuse avec le poète Percy Shelley et s’enfuit avec lui. Elle a 16 ans. Condamné par les bienpensants, leur amour tumultueux se nourrit de leurs idées progressistes. En 1816, le couple est invité à passer l’été à Genève, au bord du lac Léman, dans la demeure de Lord Byron. Lors d’une nuit d’orage, à la faveur d’un pari, Mary a l’idée du personnage de Frankenstein. Dans une société qui ne laissait aucune place aux femmes de lettres, Mary Shelley, 18 ans à peine, allait révolutionner la littérature et marquer la culture populaire à tout jamais. (source)


• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

Casting

Mary Wollstonecraft Godwin puis Shelley ๑ Elle Fanning
Percy Shelley ๑ Douglas Booth
Claire Clairmont ๑ Bel Powley
Lord Byron ๑ Tom Sturridge
John Polidori ๑ Ben Hardy
William Godwin ๑ Stephen Dillane
Mary Jane Clairmont ๑ Joanne Froggatt
Isabel Baxter ๑ Maisie Williams
...


• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

Mon avis

Je suis allée voir le film au cinéma lorsqu'il y passait encore... Si vous me suivez sur Twitter (ce que je vous recommande forcément de faire par la même occasion bien entendu ;)) vous avez peut-être suivi mes aventures à ce propos. Il était indiqué sur le site du cinéma que le film ne passait qu'en VO. Alors, déçue, je me suis résignée et fait à l'idée que je ne verrai pas le film tout de suite, et attendrai sa parution futur en VOSTFR. Sauf que, après avoir tout de même passé un coup de téléphone au cinéma pour m'en assurer, il s'avère qu'en fait VO signifie VOSTFR pour eux (bref). Donc j'ai filé le voir dès que possible, deux jours avant qu'il ne disparaisse de la programmation ! Pfiou ! Tout est finalement bien, qui finit bien :)

L'ambiance générale du film et les couleurs dominantes sont assez sombres. D'ailleurs je n'ai pas souvenir de scènes durant lesquelles il faisait soleil  tout simplement. Cela représente parfaitement l'état des pensées de Mary.


Je n'ai rien a reprocher au film, je l'ai trouvé juste et suffisant. Il était vraiment très intéressant, j'ai trouvé, d'en apprendre d'avantage sur cette toute jeune femme mais déjà très mature et surtout à l'esprit très torturé. Sa conception de la vie, ses choix très affirmés (encouragés par le modèle parental qu'elle a eu et par sa rencontre avec Shelley aussi) sont vraiment très contemporains pour cette époque. On en apprend vraiment beaucoup sur cette vie assez peu ordinaire, honteuse, de débauche mais dans un soucis de liberté d'esprit et de corps (bon le corps, pas si simple que ça, visiblement...).


La relation entre Mary et Percy est vraiment tournée de façon très romantique, mais à leur façon. Il s'agit ici véritablement d'un coup de foudre. Le film m'a permis la découverte de la poésie de Percy Shelley : je suis d'ailleurs contente d'avoir vu le film en VOSTF pour pouvoir entendre les vrais mots des poèmes. Je trouve que cela met une note de véracité en plus dans le film, on les imagine encore mieux à l'époque où ces mots leurs sont venus... J'aimerais savoir à quel point est-ce leur véritable vie et sur quels éléments est-ce qu'une part de fiction prend le dessus... Des éléments restent tout de même mystérieux en regardant le film. Mais bon, comme je le dis souvent, il s'agit d'un film et non d'un documentaire.


Enfin, retrouver des acteurs connus m'a fait plaisir, en visionnant le film ! Mary Shelley, tout d'abord, jouée par une très talentueuse Elle Fanning. Mais aussi Joanne Froggatt soit Anna Bates de Downton Abbey et deux acteurs de Game of Thrones : Maisie Williams  (Arya Stark) et Stephen Dillane (Stannis Barathéon) que je n'avais d'abord par reconnu, pour tout vous avouer, avec cette coupe de cheveux !


En bref, je vous recommande le film, si vous avez déjà lu Frankenstein, pour le comprendre tout autrement. Mais je vous le recommande également si comme moi vous ne l'avez pas encore lu, car ce film vous donnera vraiment envie de le lire, en sachant ce que le film vous aura appris sur cette fabuleuse femme, qu'était Mary Shelley.
2


Anne with an "E" (AnnE en VF) est une série originale Netflix,
créée par Moira Walley-Beckett et inspirée du roman de Lucy Maud Montgomery.
La seconde saison est sortie en 2018 et comporte 10 épisodes.


Synopsis

En 1890, une adolescente qui a été maltraitée des années durant en orphelinat et par un chapelet de familles d'accueil atterrit par erreur dans le foyer d'une vieille dame sans enfant et de son frère. Avec le temps, Anne, 13 ans, va illuminer leur vie et celle de leur petite communauté grâce à son esprit fantasque, sa vive intelligence et son imagination débordante.


• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

Casting

Anne Shirley-Cuthbert ๑ Amybeth McNulty
Marilla Cuthbert ๑ Geraldine James
Matthew Cuthbert ๑ R.H. Thomson
Diana Barry ๑ Dalila Bela
Gilbert Blythe ๑ Lucas Jade Zumann
Rachel Lynde ๑ Corrine Koslo
Jerry Baynard ๑ Aymeric Jett Montaz
Ruby Gillis ๑ Kyla Matthews
Sebastian Lacroix (Bash) ๑ Dalmar Abuzeid
Cole ๑ Cory Gruter-Andrew


• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

Mon avis

A l'heure où je rédige cet article, je viens de finir la seconde saison d'Anne with an E (disponible depuis 3 jours sur Netflix) (je vous laisse faire le calcul) et je suis beaucoup trop triste de quitter une nouvelle fois les Pignons Verts pour un an ! 


La première saison finissait tellement de manière "to be continued..." qu'il était obligé qu'une seconde suive ! Nous retrouvons donc les habitants des Pignons Verts en cohabitation avec deux personnages puant la magouille à plein nez et je remercie tellement les Cuthbert d'être les habitants les plus intelligents de la ville... Ça fait du bien de pouvoir apprécier des personnages pas exagérément naïfs comme on peut trop souvent le voir... J'ai tellement aimé voir la complicité entre Marilla et Anne se former et grandir, être touchée toujours plus par le personnage de Matthew... On en apprend plus sur l'enfance de Matthew et de Marilla, de la mort de leur frère aîné et de la maladie de leur mère... On les découvre doucement et on ne peut qu'aimer encore plus les Pignons Verts ! 


De nouveaux personnages font leur entrée dans la série également. Tout d'abord Bash, qui apporte avec lui de nouveaux sujets tels que la ségrégation des noirs et des blancs de l'époque et l’esclavage. Encore une fois, le comportement des Cuthbert est tellement appréciable face à lui et aux situations auxquelles ils peuvent lui venir en aide... 

L'autre nouveau personnage, et pas des moindre, est le jeune Cole. J'ai vraiment beaucoup aimé ce jeune garçon. L'acteur mais aussi le personnage qu'il interprète. On a envie de le prendre dans nos bras, de lui dire que tout ira bien, de l'aider, de l'encourager. Il apporte avec lui l'ouverture d’esprit, un souffle avant-gardisme aussi et une bonne dose de gentillesse ! 


Enfin, Anne toujours fidèle à elle-même grandit gentiment (et Gilbert aussi, forcément). La série nous offre de belles scènes de regards et de sourires qui promettent un futur entre ces deux personnages qu'on attend avec impatience... mais pas trop vite non plus ! J'ai hâte mais d'un autre côté je souhaiterais profiter de toute cette période d'enfance et de bêtises naïve très agréable à regarder. Le côté Petite Maison Dans la Prairie me plait tellement !

Cette seconde saison se regarde encore une fois, beaucoup trop vite à mon goût et j'ai hâte de retrouver tout ce petit monde pour une troisième saison (fraichement annoncée !). Cette série est beaucoup trop feel-good pour mon petit cœur nostalgique :) 

4


Je vous retrouve aujourd'hui, en ce 20 juillet, pour un tout dernier article avant que le blog ne fasse une petite pause estivale. Il faut croire que la machine à articles, qui fonctionne chaque semaine depuis une soixantaine de semaines maintenant, à besoin de partir en maintenance pour revenir encore plus en forme à la rentrée ! Le blog devrait reprendre du service le 31 août prochain

Je vous en ai parlé un petit peu sur Twitter ces derniers temps, je commence à fatiguer. Le rythme d'un article par semaine est très intense quand on travaille à côté et qu'il faut également gérer les choses du quotidien... Bref. Au départ je ne voulais garder cette cadence que le temps de vous parler d'une grande partie des period dramas que j'ai pu voir déjà, sauf qu'il s'avère que j'en ai vu vraiment pas mal et qu'en plus, je continue d'en visionner ! J'ai une liste encore non exaustive de chroniques à vous faire... le blog n'est pas prêt de s'arrêter je pense ;) mais pour l'heure... un peu de repos ! Il faut que je reprenne mon souffle. 

Pour fêter les vacances et marquer le coup de ce tout dernier article, j'ai eu envie de changer un peu mes habitudes "bloguistiques" et de répondre à l'invitation de ma copine blogueuse Manue à faire le SUNSHINE BLOGGER AWARD : elle m'a dernièrement taguée sur son blog EtSoudainToutChange.fr pour répondre à 11 questions en relation avec le blog, qu'elle a choisi de me poser. Le but du jeu étant ensuite, à mon tour de taguer d'autres personnes en leur posant 11 autres questions... Vous avez compris le principe ? C'est parti !

Généralement le soir, voire même la nuit quand je ne travaille pas le lendemain. La nuit, mon éprit jubile et c'est parfois une fois la tête posée sur mon oreiller que j'ai les idées les plus folles et ambitieuses... et puis le matin arrive et la passion s'est dissipée, je n'ai plus en tête tout comme la veille. Tant pis pour cette fois (encore). Du coup, je rédige mes articles chroniques peu de temps après avoir (re)vu le film ou la série en question. C'est mieux car c'est encore tout frais dans mon esprit ! Il m'arrive également d'écrire un article sur un film que j'ai vu il y a assez longtemps donc c'est assez difficile de se rappeler de tout ce qu'on a ressenti face à ce film mais je n'ai pas forcément le temps de tout revisionner... Mais je ne vous mens jamais : j'ai vu tout ce dont je vous parle ici !

Au début du blog, j'avais souvent une dizaine d'articles d'avance (je vous entends déjà crier devant votre écran ahah!) mais je me suis vite laissée rattraper par le temps et ces dernières semaines je me retrouvais à taper mon article au dernier moment. Je n'aime pas ça, risquer de ne pas poster un vendredi après-midi. Un jour viendra où le rythme du blog changera, c'est certain, mais pour l'instant j'ai beaucoup trop d'article à vous faire pour vous partager des period dramas en tout genre !

La solitude ! Pour écrire la partie "mon avis" d'une chronique, je dois être seule, ou dans ma bulle avec un casque sur les oreilles. Je tape sur mon clavier assez rapidement, je sais ce que je veux dire ! Il ne faut pas me parler, ni même faire du bruit autour, pas même la télé ! (pas sympa la fille) Par contre, pour tout ce qui est de la mise en forme (choix des photos, montage etc) je peux le faire devant la télé ou Youtube, dans une pièce de vie, sans que cela me pose problème... 




Pour compléter ma réponse à la question précédente, j'aime être seule mais dans mon casque : je lance la bande originale du film ou de la série dont je suis en train de parler dans mon article. Je vous la partage d'ailleurs le plus souvent dans l'article. Je trouve que cela aide énormément pour se remettre dans l'ambiance sonore du film et du ton de celui-ci. Des images et des scènes reviennent ainsi en tête et je me rappelle avec plus d'aisance mes sentiments et impressions sur ce dernier. 

De la confiance en moi. En créant ce blog j'ai l'impression de construire quelque chose qui m'est propre. C'est mon espace, j'en suis la seule chef ! Lorsque que je passe une mauvaise journée, que je doute, je me rappelle qu'il y a Victoria's Theater, et que sur mon blog, tout se passe comme je le souhaite. Ce que vous voyez ici sort de ma petite tête et lorsque vous commentez, qu'on échange ici ou sur les réseaux sociaux du blog, c'est une partie de moi dont il est question. Pas d'artifice ou de masque, ce blog est ce que j'aime faire et j'y suis sincère. C'est également pour cela que je suis assez discrète sur ma vie privée, cela me permet d'être encore plus moi-même en n'en dévoilant pas trop. Et puis les gens sont là pour le sujet du blog surtout ! C'est comme une vitrine de ce que j'aime. C'est compliqué de trouver des gens dans son entourage partageant ce même intérêt pour les period dramas... Grâce au blog, j'ai pu faire découvrir, discuter, échanger et découvrir moi-même une multitude d'autres personnes également intéressées par le sujet et ça, c'est la meilleure partie ! 

Pour la première fois de ma vie, j'ai réussi à maintenir un blog en vie plus de deux mois ! Je ne sais pas si vous réalisez, moi oui en tout cas !!! Depuis l'époque des Skyblog (jadis !) j'ai bien dû créer un blog tous les 3 mois... mais la mayonnaise ne prenait jamais. Le problème venait du sujet, le lifestyle, j'aime le lire mais ne sait pas l'écrire. Comme je vous le disais dans la question précédente, je ne ressent pas le besoin de raconter ma vie privée, bien au contraire... du coup j'ai trouvé le sujet parfait et c'est l'amour fou depuis mai 2017


Je pense que j'aurais dû créer ce blog beaucoup plus tôt. L'idée je l'avais depuis des années, mais pas la forme ni... ni je ne sais quoi d'ailleurs ?! En vérité je ne sais pas pourquoi avoir attendu si longtemps ? C'était là sous mon nez, depuis des années. Aujourd'hui j'aurais moins de chroniques à rattraper, je les aurais écris au fur et à mesure au moins...

Très peu... J'ai d'ailleurs attendu d'avoir sorti plusieurs articles avant d'en parler sur les réseaux sociaux. Comme s'il me fallait du contenu avant d'être une blogueuse légitime. Je n'en parle pas à mon entourage, peu de personnes savent que je tiens un blog et très peu de personnes s’intéressent à ce monde mystique qu'est la blogosphère. Des collègues savent que j'ai un blog, mais aucune d'entre elles ne m'a demandé de quoi je parlais ou l'adresse de celui-ci. Dans mes amis, les plus proches le savent et vont parfois faire un tour ici, mais rien de bien régulier. A part mon amie Léa dont je vous parle parfois dans mes articles, les autres ne regardent pas tellement ce genre de films, donc le sujet du blog, ils s'en fichent !

Inévitablement, oui. Forcement. Quand tu choisis d'axer ton blog sur un seul sujet et non sur quelque chose de vaste comme par exemple le lifestyle, tu ne peux pas parler de tout et de rien, sinon ton blog perdrait du sens. 


Sans grande surprise, dans les films et séries que je regarde, forcément. Par contre pour ce qui est de la motivation et l'inspiration à écrire, j'adore lire et feuilleter divers styles de blogs ne parlant pas du tout du même sujet que le miens. Les blogs sur les livres, sur la cuisine ou le fameux lifestyle dont je vous parle depuis le début de ce tag, m'inspirent beaucoup. Ce n'est pas tant le sujet pure qui m'inspire mais plutôt comment le blogueur en parle et présente son blog. C'est la passion et la magie qu'il met dans ses articles et dans la présentation de son blog qui donne le plus envie de s'investir dans son propre espace virtuel aussi !

Non aucun pour l'instant, par contre je regrette de ne pas en avoir publié certains ahah !

- - - - - - - -

Et voilà pour ce long bla-bla ! Je vous félicite si vous avez tout lu et êtes arrivés au bout de cet article ! J'ai cherché 11 personnes à taguer mais, j'ai l'impression que tout le monde ou presque a déjà fait ce TAG sur son blog donc... je pense simplement vous proposer de reprendre ces mêmes questions, si bien choisies par Manue (EtSoudaintToutChange.Fr) et d'y répondre à votre tour sur votre propre blog ou même juste ici en commentaire. Je suis très curieuse et attend de lire vos réponses :)

En attendant la rentrée, je vous souhaite un très bel été ! Avec ou sans soleil, à vous de le rendre inoubliable quand même. Je suis triste de vous laisser mais c'est pour mieux se retrouver dans quelques semaines :) A bientôt !!!
4

Envie de remonter le temps ?

Disclaimer

Dans mes articles, je vous donne mes humbles impressions personnelles sur les films et séries historiques que j'ai pu voir. Cela n'engage que moi et c'est avec grand plaisir que j'attends de vous lire en commentaire que votre avis aille dans le même sens que le miens ou diffère.