Bienvenue sur mon blog

Chroniques

LES CHRONIQUES

Effie Gray


Effie Gray est un film de Richard Laxton
de 2014. Il s'agit d'un film biopic
de la vie d'Euphemia Gray, lors de son
premier mariage avec le célèbre critique John Ruskin.



Synopsis

Née en Écosse, Effie a épousé le critique d'art victorien et historien John Ruskin lorsqu'elle avait 19 ans et lui 29. Peu après son mariage elle suit John à Venise où il travaille à son traité en trois volumes sur l'art et l'histoire de la cité, intitulé The Stones of Venice (Les pierres de Venise). John était très occupé à étudier les bâtiments historiques de la ville et laissait Effie seule. Elle passait son temps entre les rues animées et les bals. Pendant une session où elle posait pour John Everett Millais Effie fut séduite par l'artiste...


• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

Casting

Effie Gray ๑ Dakota Fanning
John Ruskin ๑ Greg Wise
Everett Millais ๑ Tom Sturridge
Lady Eastlake ๑ Emma Thompson
Madame Ruskin mère ๑ Julie Walters
Monsieur Ruskin père ๑ Derek Jacobi
George ๑ Russell Tovey

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

Mon avis

John est très mystérieux. Il a souhaité épouser Effie et semble très heureux d'en faire son épouse. Seulement, il ne lui fait preuve d'aucune tendresse ou d'attirance charnelle comme un homme aimerait sa femme. Elle le remarque elle-même dans la voiture qui les emmène tout deux après leur mariage : c'est la première fois qu'ils se retrouvent seuls... ce qui le met assez mal à l'aise.


On aurait tendance à faire comme Effie, et rejeter la faute de ce désintérêt sur les parents beaucoup trop proches et protecteurs de leur fils. Effie espère et patiente, s'efforçant d'être confiante en l'avenir, que le jour où ils seront libérés des "griffes" des parents de John, ils deviendront un couple normal. Seulement, ce moment arrive : ils partent rien que tous les deux pour Venise. Pour le travail de John certes, mais seuls dans un logement et le mariage n'est toujours pas consommé malgré tout.


Au fil des événements du film j'ai d'abord eu de l'incompréhension sur le comportement de John, puis, on se souvient de l'une de ses répliques, il l'a dit lui-même en enlevant sa jeune épouse à ses parents : il épouse une muse. On comprend que ce qu'il aimait chez Effie, c'était sa pureté et sa virginité. C'est certainement pour cela également qu'il a choisi d'épouser une jeune femme de 19 ans, donc nettement plus jeune que lui, afin de conserver son ignorance et son asexualité... Lors du voyage à Venise, lorsqu'elle lui demande où en est son ouvrage sur la ville, il lui répond de façon figurée : il la préférait autrefois, lorsqu'elle était encore vierge, mais maintenant ce n'est qu'une prostituée. Effie comprend elle-même qu'il ne parle pas seulement de Venise, mais surtout de l'image qu'il a maintenant d'elle, même si elle est techniquement fausse. S'en suit alors non plus la tristesse et l'incompréhension, mais la dépression et la tragédie. Effie se croit liée à cet homme qui ne ressent que du dégoût pour elle, pour sa vie entière.


Sa rencontre avec le peinte Evrett intervient pour Effie, comme une raison de plus de pleurer sur son triste sort. Se met en place le triangle amoureux entre cette pauvre Effie, le doux et gentil Evrett et bien évidemment John, cet époux frigide...


Esthétiquement, le film est assez beau, bien que triste. Les points de vue sur les tableaux des peintres de l'époque sont toujours bien choisis et placés aux bons moments. Ce qui les fond dans les images de ce film, aux couleurs très chaudes mais sombres.

The Miniaturist


The Miniaturist est une mini-série
en deux parties, sortie en 2017.
Il s'agit d'une adaptation filmique du roman de Jessie Burton.



Synopsis

Petronella Oortman (Nella), une jeune-fille pauvre de 18 ans habitant la campagne néerlandaise, arrive à la Courbe d'Or, le quartier le plus chic du Herengracht à Amsterdam, dans la maison de Johannes Brandt, un riche commerçant, qui l'avait épousée, un mois plus tôt. Elle évolue dans une maison pleine de secrets jalousement gardés par Marin, l'austère sœur de Johannes, les serviteurs Cornelia et Otto, et Brandt lui-même, qui la traite plus en amie qu'en épouse. Brandt lui donne en cadeau de mariage une maison de poupée qui représente, en miniature, les neuf pièces de leur propre maison. Nella reçoit l'aide inattendue d'un (ou d'une) miniaturiste local pour réaliser l'ameublement. Le (ou la) miniaturiste, qu'elle n'a jamais rencontré, commence à lui envoyer des poupées et des meubles très réalistes et étrangement précis ; ils semblent même prédire l'avenir et annoncer les dangers qui menacent les personnages et Nella se demande si le (ou la) miniaturiste ne détient pas leur destin entre ses mains



• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

Casting

Petronella Brandt ๑ Anya Taylor-Joy
Johannes Brandt ๑ Alex Hassell
Marin Brandt ๑ Romola Garai
Otto ๑ Paapa Essiedu
Cornelia ๑ Hayley Squires


• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

Mon avis

Depuis le temps que je voulais voir The Miniaturist (j'ai l'impression d'écrire cette phrase à presque tous les articles !)... Je me suis enfin lancée dans le visionnage des deux parties, lors d'un gris après-midi de printemps. J'ai assez aimé le fait que l'action se déroule à Amsterdam dans une époque que nous connaissons plus au travers de films se passant en France ou Angleterre. Découvrir les tenues des Amstellodamois de l'époque, mais également leurs coutumes etc était vraiment sympathique. 


Pour ce qui est de l'histoire, je ne m'attendais pas vraiment à cela. Je pensais à quelque chose de plus frivole et beaucoup moins sérieux que le principal sujet traité (je m'abstiendrai de spoiler, si vous ne l'avez pas encore vu). Nous arrivons dans cette nouvelle demeure, comme Nella, aussi naïve et ingénue qu'elle peut l'être et nous allons découvrir, avec elle, les secrets de cette maisonnée. 


Les sujets sont traités de façon sérieuse et juste, sans tomber dans une caricature malsaine comme nous pouvons le voir dans certains films. J'ai beaucoup aimé le personnage de Nella que j'ai trouvé très intelligente et vraiment raisonnée pour son époque... Je vous recommande vraiment cette mini-série, qui, je l’espère, vous plaira autant qu'à moi tant elle est bien faite ! 

  

Troy : Fall of a City


Troy : Fall of a City (Troie : la chute d'une cité) 
est une mini série de David Farr, disponible sur
Netflix depuis 2018. Il s'agit d'une adaptation
filmique de la fameuse guerre mythologique
de Troie
déclenchée par l'enlèvement d'Hélène par Paris...


Synopsis

Dans l'Antiquité, l'histoire du siège de la ville de Troie, qui dura dix ans, et l'histoire d'amour entre Hélène et Pâris...



• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

Casting

Paris / Alexandre ๑ Louis Hunter
Hélène ๑ Bella Dayne
Hector ๑ Tom Weston-Jones
Menelas ๑ Jonas Armstrong
Roi Priam ๑ David Threlfall
Reine Hecuba ๑ Frances O'Connor
Achille ๑ David Gyasi
Ulysse ๑ Joseph Mawle
...


• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

Mon avis

Je vous ai déjà dit quelques mots sur mon amour pour les séries que je m'amuse à qualifier de "periodico-badasses" dans mon article sur Vikings juste ici. Aujourd'hui je souhaite vous parler d'une autre série de ce genre, que j'ai découvert via Netflix ! Tous les ingrédients nécessaires à une vraie bonne série péplum sont là : histoire d'amour dans un bain de sang, têtes coupées, trahisons, prophéties, scènes de sexe, nuages de poussière et soleil écrasant. 


Cette série relate la légendaire histoire de la Guerre de Troie, dans la mythologie grecque. Bon, avec quelques libertés sur le scénario tout de même hein, mais le fil de l'histoire est bien là. J'ai aimé découvrir une autre adaptation que le film avec Brad Pitt et Orlando Bloom. Cette version colle d'avantage à l'histoire originale d'ailleurs. 


Le choix des acteurs est plutôt pas mal. Un beau et séduisant Paris/Alexandre, une très belle Hélène et une tête à claque pour son premier mari. Juste ce qu'il faut... Bon à un défaut près : Achille ! Dans la mythologie, on nous décrit Achille blond et d'une couleur de peau claire, or ici, le rôle d'Achille est tenu par une personne noire. Je pense, qu'ils aurait peut être mieux fait de proposer le rôle d'un autre héros de la mythologie (Ulysse par exemple ?) à cet acteur, et de placer un homme blond à la place d'Achille, pour coller le plus possible à la légende. 


Pour ce qui est de la durée de la série, je trouve que le nombre d'épisode est correct. Bien qu'un peu long par certains moments, ce qui ne fait clairement pas avancer les choses. 


Je ne pense pas qu'il y aura une suite à cette mini-série. Elle s'appelle Troie, la chute d'une cité, et à la fin de celle-ci, la cité est tombée, voilà. En faire une suite serait hors sujet... Pourtant, la toute dernière scène représentant Ulysse sur son navire me laisse penser qu'il s'agit peut-être là d'une potentielle ouverture vers la suite des événements (qu'on peut lire dans l'Odyssée d'Homer). 

Versailles (saison 3)


Versailles est une série originale Canal +
créée par Simon Mirren et David Wolstencroft et diffusée
depuis novembre 2015 en France. Il s'agit d'un biopic
sur une partie du règne du roi de France, Louis XIV.
Cette troisième saison est la dernière de la série.


Synopsis

Versailles, 1667. Louis XIV a 28 ans. Pour soumettre la noblesse et imposer définitivement son pouvoir absolu, il lance la construction de Versailles… comme on tend un piège. Louis XIV est un jeune roi hanté par un traumatisme d’enfance, la Fronde, une rébellion des nobles contre son père, Louis XIII… Il va se révéler être un stratège politique hors du commun, manipulateur, machiavélique, et va "inventer" Versailles pour éloigner les nobles de Paris, les garder sous contrôle, et progressivement transformer le château en une prison dorée. Il est aussi capable de passions romanesques. Mais comment les vivre quand on est le plus grand roi du monde ?
• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

Casting

Louis XIV ๑ George Blagden 
Philippe d'Orléans ๑ Alexander Vlahos 
Madame de Maintenon ๑ Catherine Walker
La princesse Palatine ๑ Jessica Clark
Le chevalier de Lorraine ๑ Evan Williams 
Marie-Thérèse d'Autriche ๑ Elisa Lasowski
Madame De Montespan ๑ Anna Brewster 
Fabien Marchal ๑ Tygh Runyan 
Alexandre Bontemps ๑ Stuart Bowman

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

Mon avis

Nous y voilà enfin, le moment tant redouté par mon côté fan girl : le dernier épisode de la série Versailles a été diffusé cette semaine sur Canal + *pleurs* ! C'était tout de même une petite série de seulement trois saisons, et j'ai une bonne part de frustration en moi du coup ! Je m'attendais (non, j’espérais plutôt) que la série serait poussée et qu'on verrait beaucoup plus loin et plus en détail la vie du roi et de ses proches. Comment ça, je ne suis jamais contente ??!! 
  
Mais avant de vous parler de la fin de la série, parlons du contenu de la saison. Comme d’accoutumé, nouvelle saison rime avec nouvelle favorite dans le lit du roi, nouveaux projets et nouvelles intrigues et complots contre Louis. Cette fois, j'ai trouvé cela intelligent et pas mal de nous montrer ce qu'il se passait un peu au delà de la cour du roi, dans la ville, chez les humbles villageois. On découvre cette saison encore, combien Philippe est vraiment la meilleure partie de son frère et que le jeu du "je t'aime, moi non-plus" entre eux est indéfini mais leur amour sincère et plus fort que tout. D'ailleurs je pense que si cela fonctionne entre Louis et Philippe (dans la série comme dans l'Histoire de France) c'est parce que Philippe n'a jamais été jaloux de la place de son frère, le roi... 

L'intrigue du fameux masque de fer, me laissait perplexe. Je me demandais ce qu'ils allaient nous faire avec ça, car peut importe la "raison" de ce masque qu'ils allaient nous pondre, ce serait un parti pris car (officiellement en tout cas) aujourd'hui, nous n'avons toujours pas de réponse à qui était véritablement ce prisonnier. 


Pour ce qui est du season final, vraiment déçue pour le coup ! Il n'y a pas vraiment de fin à la série, mais plutôt quelques points de suspension laissés là... En même temps je ne sais pas ce que j'attendais (à part une suite peut-être), car le règne de Louis XIV ne s'arête pas là du tout, ni la vie des protagonistes de la série. Donc bon, ils ont tentés de faire un petit effort en introduisant le fils aîné de Louis comme futur successeur (ce qui fait assez sourire, malheureusement quand on se penche sur qui héritera de la couronne en fait à la mort du roi). 


En bref, voilà, une de mes séries favorites, dans laquelle j'avais fondé tout mon espoir se termine... C'est à contre coeur que j'ai dû faire mes adieux à Philippe, Lorraine et Lise-lotte. Vraiment ce fut "court mais bon" comme on dirait (mdr). Les décors et costumes de la série étaient magnifiques et vraiment, je vous la recommande si vous ne vous êtes pas encore laissé tenter par son visionnage ! 

Suite Française


Suite Française est un film de Saul Dibb
sorti en 2015. Il s'agit d'une adaptation filmique
d'un roman inachevé écrit pendant la seconde guerre
mondiale, par Irène Némirovsky, décédée à Auschwitz en 1942.
Le roman est resté caché pendant près d'un cinquantaine d'années
avant que sa fille le fasse publier et qu'il devienne un best seller...



Synopsis

Été 1940. France. Dans l’attente de nouvelles de son mari prisonnier de guerre, Lucile Angellier mène une existence soumise sous soleil inquisiteur de sa belle-mère. L’arrivée de l’armée allemande dans leur village contraint les deux femmes à loger chez elles le lieutenant Bruno von Falk. Lucile tente de l’éviter mais ne peut bientôt plus ignorer l’attirance qu’elle éprouve pour l’officier…



• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

Casting

Lucile Angellier ๑ Michelle Williams
Bruno von Falk ๑ Matthias Schoenaerts
Madame Angellier ๑ Kristin Scott Thomas
Madeleine Labarie ๑ Ruth Wilson
Benoît Labarie ๑ Sam Riley
Le Vicomte de Montmort ๑ Lambert Wilson
...

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

Mon avis

Comme j'ai déjà pu le dire dans certains articles, les films de guerre ne sont vraiment pas ceux que je préfère... Déjà d'un point de vue purement esthétique, et logique, les décors et costumes sont souvent très simples, humbles et même si, je n'en doute pas un instant, ont résultés d'un dur travail de véracité historique. Mais, si nous mettons de côte la forme pour s'intéresser au fond, les histoires d'amour en temps de guerre sont rarement des happy ending ! Quand je me lance dans un film traitant d'une romance durant l'une des guerres mondiales ou autres, je peux être sûre que, d'une part je vais forcément pleurer à un moment donné car il y aura forcément des morts, et que d'autre part, il y a de grandes (mal)chances que parmi ces morts, se trouve l'un des protagonistes...  


Pas d'exception pour ce film malheureusement, j'ai été affectée par l'histoire et la tournure dramatique des choses. Nous sommes clairement face à une tragédie inévitable, dans ce genre de films (un vrai travail masochiste, on veut croire à l'amour et à son pouvoir... mais on ne voit clairement pas le bout du tunnel...). 

Pour ce qui est de l'histoire, j'ai trouvé le film justement joué. Pas de caricature ou de passage beaucoup trop niais pour la situation, non, une juste mesure qui fait plaisir à voir. 


Ce qui m'a rendue le plus triste (encore plus triste que je ne l'étais déjà à la fin du film), fut les petites précisions apportées à l'écran. Le roman fut écrit par une personne de confession juive, durant cette guerre, et inachevé car caché... La fin de cette histoire d'amour, laissée en suspend par des points de suspension, elle l'avait en tête... et cela restera un mystère à tout jamais pour nous... ou bien la possibilité infinie de nous imaginer la fin qui nous conviendrait le mieux, à chacun sa propre version...

L'auteure, Irène Némirovsky, fut déportée et exécutée elle-même dans un camp de concentration. On dépasse la fiction, on pense à elle et à l'horreur réelle de la situation. Et ça, ça touche vraiment...



Vanity Fair


Vanity Fair (La Foire aux Vanités en VF)
est un film de Mira Nair sorti en 2005 en France.
Il s'agit d'une adaptation filmique du roman de William Makepeace Thackeray.



Synopsis

Fille d'un artiste peintre anglais sans le sou et d'une chanteuse de cabaret française, Becky Sharp rêve d'un avenir plus faste que ses origines ne lui permettent. Jeune orpheline, Becky quitte le pensionnat de Miss Pinkerton, résolue à se hisser au sommet de la société, par tous les moyens à sa disposition. Elle va déployer toute son intelligence et son pouvoir de séduction pour progresser au sein de la haute société britannique du début du XIXe siècle.



• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

Casting

Becky Sharp ๑ Reese Whitherspoon
Rawdon Crawley ๑ James Purefoy
Amelia Sedley ๑ Romola Garai
George Osborne ๑ Jonathan Rhys-Meyers
...


• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

Mon avis

Ce film ne m'a pas vraiment convaincu, pour rien vous cacher. J'aime beaucoup l'actrice Reese Witherspoon, mais ce film ne lui va tellement pas, à mon goût, malheureusement... 


Vous le savez peut-être, si vous avez l'habitude de lire mes petits avis sur le blog, j'aime quand un film présente un aspect vraisemblable. J'aime les traits d'humour aussi, et la finesse lorsqu'ils font bon ménage. Or, ce film n'était vraiment pas dans la veine de ceux que j'aime le plus.

J'ai trouvé les personnages assez grossiers dans leur représentation. Le jeu d'acteur général est assez bourru, l'histoire aurait pu être jouée de façon plus... je ne trouve pas le bon terme mais de façon plus classe je dirais.


Moi qui aime les beaux costumes, coiffures et maquillages, j'ai trouvé que ce film était surtout une caricature de l'époque. Ici encore, tout était plutôt grossier à mon goût, des coiffures, aux maquillages en passant par les tenues qui nous faisaient penser à carnaval ! C'est vraiment dommage. 


Je comprend tout à fait que ce style de film plaise à de nombreuse personnes, seulement je n'en fait pas parti, et c'est bien dommage parce qu'avec des têtes d'affiches comme cela, je m'attendais à beaucoup mieux ! Mais bon, comme on le dit souvent, les goûts et les couleurs, sont propres à chacun !

Guide de recherche

Acteurs

Un petit aperçu de certains acteurs et actrices (que j'aime beaucoup) récurrents dans les period dramas...

Abécédaire

Ici sont classées toutes les chroniques du blog par ordre alphabétique (pratique hein ? ^^)

Coups de ♡

Vous retrouverez ici mes films et séries coup de coeur, que je vous conseille vraiment de voir...

image
Mais au fait,

tu peux m'appeler Myam !

Grande amoureuse de l'Histoire et des vieilles pierres qui ont vu défiler et vivre des têtes couronnées. Je suis également une cinéphine et c'est tout naturellement que ma préférence se porte sur des films et séries à caractère historique.

Si, comme moi, vous êtes toujours à la recherche d'un bon film d'époque à regarder un soir, ou encore une série qui vous permettrait de remonter le temps et vous perdre dans le froissement des robes de ladies, vous êtes au bon endroit ! Vous voilà dans mon petit repère virtuel où j'aime partager avec vous mes impressions sur les films et séries historiques que je regarde. Elizabeth Bennet, Jane Eyre ou encore Anna Karenine ont beau être âgées de plusieurs centaines d'années, laissez moi vous montrer que ces dames ne sont pas si ringardes qu'on pourrait le penser !